La plupart des traducteurs utilisent ce que l’on appelle des mémoires de traduction quand ils se servent de logiciels de TAO (Traduction Assistée par Ordinateur). Mais alors à quoi cela fait-il référence ? 

 

Qu’est-ce qu’une mémoire de traduction ?  

 

Une mémoire de traduction est un document conservant des bitextes. Nous obtenons un bitexte en alignant le fichier d’origine (fichier source) et le fichier traduit (fichier cible). Les fichiers alignés conservent la même mise en page et affichent donc des segments correspondants dans les deux langues.  

Il existe deux moyens de créer des mémoires de traductions : 

  • On peut utiliser des documents déjà existants et les aligner pour créer une mémoire de traduction (il existe des moyens gratuits comme Tradooit ou bien des moyens payants mais plus performants comme SDL Trados qui génèrent directement les mémoires de traduction) 
  • On peut en créer une de toute pièce en débutant un nouveau projet (mais pour cela il faut utiliser des logiciels payants comme SDL Trados)

 

À quoi sert une mémoire de traduction ?  

 

Et bien, les mémoires de traduction servent à plusieurs choses : 

  • Si le traducteur utilise un logiciel de traduction assistée par ordinateur (TAO) et qu’il a un texte avec beaucoup de répétitions, il suffit d’utiliser une mémoire de traduction et traduire un segment pour que cette dernière lui propose de réutiliser la traduction déjà effectuée pour les segments similaires. Parfois, la proposition peut ne pas correspondre totalement, mais plus on alimente la mémoire de traduction de nouveaux fichiers et de nouveaux segments, plus elle va pouvoir proposer des équivalents.  À noter qu’il ne s’agit en aucun cas d’une traduction automatique, la mémoire de traduction est là pour aider le traducteur à travailler plus rapidement en lui proposant des segments issus de traductions plus anciennes. Le traducteur a toujours le dernier mot. 
  • Les mémoires de traduction sont très pratiques quand on utilise une terminologie spécifique dans un domaine spécialisé. Généralement, le traducteur utilise une mémoire de traduction par client, ce qui aide à ce que les documents traduits gardent le même ton et la même terminologie 
  • L’objectif principal de la mémoire de traduction et de faire gagner du temps aux traducteurs, qui n’auront pas besoin de toujours retraduire les mêmes phrases pour qu’ils puissent se concentrer sur de nouveaux segments. Il existe aussi des avantages pour les entreprises, pour en savoir plus contactez nous !

 

C’est pour cela que les agences de traduction demandent très souvent aux clients s’ils ont déjà des contenus traduits ou des vocabulaires spécifiques pour qu’ils puissent servir à alimenter des mémoires de traductions. Si vous n’en avez pas, PAS DE PANIQUE, nous nous occuperons de la faire pour vous.  

 

Contactez Smylingua pour tous vos projets de traduction, nous sommes là pour vous aider ! Pour plus de conseils et un devis personnalisé, n’hésitez pas à nous contacter au +33 1 76 43 32 76 ou sur contact@smylingua.com  

Vous pouvez aussi consulter notre plateforme de MarketPlace pour vos plus petits projets et trouver le traducteur correspondant à vos besoins! L’utilisation est gratuite pour les entreprises et les paiements sont sécurisés ! De plus, la plateforme est disponible 24h/24 et 7j/7 !

 

Nous vous invitons à lire nos derniers articles: 

Souscrivez à notre Newsletter et restez informés des actualités à l’international avec Smylingua 🙂

* indicates required

/( mm / dd )

 

+ News

Un traducteur professionnel :...

<div class="at-above-post-cat-page addthis_tool"...

Votre business à...

<div class="at-above-post-cat-page addthis_tool"...

Le prix de la traduction :...

<div class="at-above-post-cat-page addthis_tool"...