Dans cet article, nous présenterons à ce quoi faire référence les mots et expressions intraduisibles, ainsi que les solutions trouvées par les traducteurs pour résoudre ce problème.  

 

Définition  

 L’intraduisibilité se réfère à une situation où la traduction faite dans une autre langue est plus compliquée, car il n’existe pas d’équivalence parfaite entre les langues.   

  

Mais à quoi ressemblent ces mots intraduisibles ?   

 Il peut s’agir d’expressions idiomatiques, de concepts, de mots, d’idées qui peuvent exister dans une langue ou une culture, mais qui n’ont pas de correspondances parfaites dans la langue cible.   

  

Comment peut-on expliquer l’intraduisibilité ?   

 La langue est obligatoirement liée à une culture et même possiblement à un pays à part entière. Par conséquent, il peut exister des situations particulières donnant lieu à des mots qui ne peuvent pas être traduits tels quels dans d’autres langues. On parle alors de mots ou d’expressions intraduisibles ou bien d’intraduisibilité 

  

Exemples :  

  

  • Crapoter : ce mot français désigne le fait de fumer sans avaler la fumée. Il a été inventé en France et qui n’a pas vraiment d’équivalence dans d’autres langues.  

  

  • Couch Potato : ce mot anglais désigne le fait de passer sa vie devant la télé à ne rien faire.  

  

  • 木漏れ日 (Komorebi): cette expression japonaise désigne le fait d’apercevoir la lumière à travers les branches des arbres. Les expressions poétiques sont souvent très difficiles à traduire d’une langue à l’autre.   

  

  • Siblings : ce mot est l’exemple parfait d’un mot simple très couramment utilisé en anglais et qui n’a pas de correspondance en français. Il englobe les frères et les sœurs pour ne former qu’un seul mot.  

  

  • Verschlimmbessern : ce mot allemand est un verbe pour désigner le fait d’aggraver une situation en voulant essayer de l’améliorer.   

  

L’intraduisibilité peut aussi se manifester de par la manière dont est tournée une phrase, ou bien avec un contexte qui semble approprié dans une langue, mais qui ne l’est plus dans une autre.   

  

Quelles sont les techniques pour régler ce problème d’intraduisibilité ?   

L’objectif pour le traducteur va être de trouver un mot dans sa langue qui va conserver au maximum le sens du mot d’origine.   

Pour cela, plusieurs techniques s’offrent au traducteur :   

  • L’équivalence : C’est l’option la plus évidente, mais qui n’est pas toujours réalisable. Il existe parfois un mot dans la langue cible qui pourrait ressembler au mot dans la langue source sans toutefois être une correspondance exacte.  
  • L’emprunt : Dans certains cas, l’emprunt peut être la solution. L’emprunt désigne le fait d’utiliser le mot de la langue source dans la traduction faite en langue cible. Il ne doit pas être la solution de facilité face à des mots intraduisibles, mais il peut fonctionner selon les situations.  
  • Le néologisme : Ce procédé qui désigne le fait d’utiliser un mot nouveau ou bien de créer un nouveau mot peut être utile pour les cas d’intraduisibilité, mais attention, le néologisme suit des règles bien précises.    
  • La périphrase : Parfois un mot dans une langue peut désigner un concept en entier alors qu’il faut une phrase entière pour l’expliquer dans une autre. C’est là que la périphrase entre en jeu et se démarque comme étant une solution assez facile face à des mots ou expressions intraduisibles.   
  • La transcréation : Nous avons déjà fait un article sur le sujet, mais la transcréation peut être une solution à l’intraduisibilité. Elle désigne le fait de créer un nouveau contenu tout en traduisant et en préservant le sens du texte d’origine.   

 

L’importance d’engager un traducteur natif 

Imaginez une situation où le traducteur passe complètement à côté d’un cas d’intraduisibilité et que par conséquent, il fasse une traduction erronée. Les conséquences peuvent vraiment être importantes et peuvent coûter très cher.   

L’intraduisibilité est un vrai casse-tête pour les natifs, mais c’est aussi une source d’ingéniosité et de créativité. Les mots et expressions intraduisibles sont encore une raison supplémentaire de faire appel à des traducteurs travaillant seulement vers leur langue d’origine.   

 

Pourquoi choisir Smylingua ?

Chez Smylingua, vous pouvez être sûr que vos projets seront réalisés par des traducteurs natifs qui passeront du temps à trouver la meilleure solution pour ce genre de situation.   

Pour tous vos projets de traduction, n’hésitez pas à contacter Smylingua au +33 1 76 43 32 76 ou à contact@smylingua.com et nous vous ferons un devis personnalisé.

Vous pouvez aussi visiter notre MarketPlace pour vos petits projets et choisir directement le traducteur correspondant à vos besoins 

 

Nous vous invitons à lire nos derniers articles: 

 

Souscrivez à notre Newsletter et restez informés des actualités à l’international avec Smylingua 🙂

* indicates required

/( mm / dd )

 

+ News

Un traducteur professionnel :...

<div class="at-above-post-cat-page addthis_tool"...

Votre business à...

<div class="at-above-post-cat-page addthis_tool"...

Le prix de la traduction :...

<div class="at-above-post-cat-page addthis_tool"...